Qu’est-ce que l’ablation en champ pulsé ?

Contrairement à la cryoablation ou à l’ablation par radiofréquence, l’ablation par champ pulsé n’utilise pas de forme d’apport d’énergie thermique pour effectuer une ablation irréversible. Au lieu de cela, des champs électriques à haute tension pulsés localement rapides sont générés, ce qui conduit à la formation de pores irréversibles dans la membrane cellulaire (électroporation) et donc à la mort cellulaire. En ajustant précisément l’électroporation, seuls les myocytes sont détruits ; les structures adjacentes telles que l’œsophage, le nerf phrénique ou les artères coronaires sont épargnées.

 

De plus, « l’architecture tissulaire » du tissu ablaté reste largement intacte, de sorte que, par exemple, il n’y a pratiquement pas de réduction de volume physiologique du tissu cicatriciel due à la contraction des fibres de collagène contenues dans la cicatrice. En positionnant le cathéter PFA dans les veines pulmonaires, l’isolement de la veine pulmonaire peut être réalisé et le risque de complications redoutées telles qu’une sténose de la veine pulmonaire ou une lésion œsophagienne peut être évité.

IHU Liryc
Campus Xavier Arnozan
Avenue du Haut Lévèque, 33600 Pessac-Bordeaux-France

APPELEZ-NOUS E-mail

 

© 2022 Beat AF

©
2022 UX Themes

Terms Privacy Cookies